.

image entete article

Jean T.P.R : les détails qui font la différence

Je suis une pièce indispensable de votre garde-robe, vous me portez aussi bien en hiver avec un gros pull qu’en été avec des sandales, je peux être droit, slim, large ou même patte d’eph’, je vous fais des jambes interminables et des fesses à tomber, je suis, je suis...

Le seul, l’unique : le Jean.

Avec pas moins de 2,3 milliards de jeans vendus chaque année dans le monde, soit 65 par secondes, il nous était impossible de ne pas revoir, il y a bientôt 2 ans, certains de ses modes de fabrication afin de proposer de nouvelles alternatives T.P.R (Toujours Plus Responsable) à cette pièce incontournable de votre dressing ! Voilà les petits détails des jeans Balzac Paris qui font la différence :

• Un jean en coton bio, certifié GOTS

Le coton bio représente seulement 1% du marché du textile. Pourtant en 2015, la culture du coton bio a permis d’économiser 218 milliards de litres d’eau, 288 millions de kilowatts d’énergie et 92 millions de kg de CO2…

C’est pour cela que les jeans Balzac Paris sont en coton bio, et labellisés GOTS (Global Organic Textile Standard) ! Qu’est-ce que cela signifie ? Ce label certifie un contrôle optimal de la chaîne de production selon des critères stricts (à la fois environnementaux et sociaux) ainsi que la traçabilité de tous les textiles (fabriqués à partir d'au moins 70% de fibres certifiées biologiques et naturelles). 

• Un jean sans rivets, donc plus facilement recyclable

Les rivets, ces petites pièces métalliques que vous trouvez aux coins des poches des jeans classiques, servaient à l’époque à renforcer certaines coutures pour que les ouvriers ne les déchirent pas. Aujourd’hui, elles ont surtout une fonction… décorative !

C’est pour cela que les jeans Balzac Paris sont sans rivets. En effet, cela facilite grandement le recyclage textile : plus de perte de temps à décrocher les rivets, et plus de perte de matière en découpant le jean tout autour. 

• Un jean délavé à l’ozone, sans traitement chimique

Certaines techniques de délavage classique consomment beaucoup d’eau, d’énergie ainsi que de produits chimiques. La technique dite du “sablage”, quand à elle, s’est révélée très dangereuse pour la santé des ouvriers. 

C’est pour cela que les jeans Balzac Paris sont délavés à l’ozone, permettant ainsi de réduire la consommation d’eau de 95%, d’énergie de 60% et de diminuer de 80% l’utilisation de produits chimiques. Une nette amélioration pour l’environnement mais aussi pour les fabricants et leurs conditions de travail.

• Un jean fabriqué près de chez nous

70% des capacités de production mondiales de denim se situent en Asie. Avant d’arriver dans nos placards, un jean classique peut alors parcourir près de... 65 000 kilomètres ! 

C’est pour cela que les jeans Balzac Paris sont confectionnés près de chez nous : les toiles proviennent d’un atelier turc et l’assemblage est réalisé dans un atelier tunisien. Tous les deux sont labellisés GOTS (Global Organic Textile Standard), ce qui garantit un contrôle optimal de la chaîne de production selon des critères stricts (à la fois environnementaux et sociaux). Cette proximité nous permet de suivre de près notre chaîne de production, mais aussi de nous rendre facilement sur place. Et être au plus près de nos ateliers, c’est aussi être au plus près… de l’humain ! 

Aujourd’hui, nos jeans sont soutenus par la fondation Ellen McArthur, qui prône l'économie circulaire et cherche à transformer le modèle de développement linéaire traditionnel « Extraire, Fabriquer, Jeter » en un modèle circulaire permettant de réutiliser et recycler les matériaux pour leur donner une seconde vie.

Alors, le(s)quel(s) de nos jeans écoresponsables allez-vous vouloir adopter ?

Rendez-vous sur www.balzac-paris.fr