chaussettes-femme-imprime-citron-taille-unique-naya
chaussettes-naya-citron
chaussettes-naya-citron
chaussettes-naya-citron
chaussettes-naya-citron
chaussettes-femme-imprime-citron-taille-unique-naya chaussettes-naya-citron chaussettes-naya-citron chaussettes-naya-citron chaussettes-naya-citron
tailles
Article ajouté au panier
Voir

Chaussettes Naya

Citron

15€
Citron
S'inscrire à l'alerte

Paiement en 3x à partir de 100€ d'achat

balzac-paris-marque-de-vetements-maroquinerie-et-accessoires-de-mode-ethique-pour-femme-fabrication-europeenne-matieres-ecoresponsables
PENSEZ À LA SECONDE VIE

Vous pourrez revendre cet article sur notre site de Seconde Main

Les chaussettes Naya citron,  idéales pour garder les pieds au chaud tout en commençant à nous faire à l’idée pour entrer (enfin) dans la belle saison. Leur imprimé citron sur fond jaune pâle apportera une note douce et colorée qui égayera votre tenue. A porter avec une paire de babies pour habiller vos pieds de l’orteil à la cheville !


• 80% coton, 17% polyamide , 3% élasthanne,
• 80% cotton, 17% polyamide , 3% elasthane

Livraison
• Envoi sous 3 à 4 jours (sauf exception)
• Gratuite en France métropolitaine dès 200€ d'achat
• Du fait des obligations administratives liées au Brexit, nous faisons face à un problème temporaire nous obligeant à suspendre les commandes pour le Royaume-Uni

Retours

• Vous disposez d’un délai de 30 jours après paiement de votre commande pour nous retourner vos articles s’ils ne conviennent pas.
• Retours offerts depuis la France
• Remboursement une semaine après réception de vos articles

Les articles personnalisés ne sont ni échangeables ni remboursables.

Chaussettes Naya
15€
S'inscrire à l'alerte

LA BOUCLE EST BOUCLÉE

Si vous êtes parents, vous le savez : les enfants grandissent, et le beau pentalon acheté l’été passé ne lui va déjà plus ! Pas de panique, chez Balzac, nous proposons l’offre Seconde main : ce qui est trop petit pour Martin sera parfait pour Samuel ! Laissez-vous tenter par des prix doux et des vêtements comme neufs, et le petit bonus : c’est bon pour la planète.