chemise-satin
chemise-hector-rose-satinee
chemise-hector-rose-satinee
chemise-hector-rose-satinee
chemise-hector-rose-satinee
chemise-satin chemise-hector-rose-satinee chemise-hector-rose-satinee chemise-hector-rose-satinee chemise-hector-rose-satinee
tailles
Article ajouté au panier
Voir

Chemise Hector

Rose satinée

75€ Prix régulier 110€

Rose satinée

Tailles
34
36
38
40
42
44
tailles

Paiement en 3x à partir de 100€ d'achat

balzac-paris-marque-de-vetements-maroquinerie-et-accessoires-de-mode-ethique-pour-femme-fabrication-europeenne-matieres-ecoresponsables
PENSEZ À LA SECONDE VIE

Vous pourrez revendre cet article sur notre site de Seconde Main

Voici la chemise Hector qui, bien qu’avec un certain côté classique, apporte une touche d’originalité grâce à son col en V qui laisse apparaître un joli décolleté ainsi qu’à ses manches légèrement bouffantes grâce à leurs plis. Composée à 83% de Naïa, la matière donnera un effet satinée et une douceur implacable.


• 83% naïa

• 17% polyester

• Lavage délicat à froid

Livraison
• Envoi sous 3 à 4 jours (sauf exception)
• Gratuite en France métropolitaine dès 200€ d'achat
• Du fait des obligations administratives liées au Brexit, nous faisons face à un problème temporaire nous obligeant à suspendre les commandes pour le Royaume-Uni

Retours
Retours prolongés : vous disposez d'un délai de 60 jours, à compter de la date de passage de votre commande jusqu'au 24 décembre, pour nous renvoyer vos articles dans leur emballage d'origine
• Retours offerts depuis la France
• Remboursement une semaine après réception de vos articles

Les articles personnalisés ne sont ni échangeables ni remboursables.

Chemise Hector
75€
S'inscrire à l'alerte

LA BOUCLE EST BOUCLÉE

Si vous êtes parents, vous le savez : les enfants grandissent, et le beau pentalon acheté l’été passé ne lui va déjà plus ! Pas de panique, chez Balzac, nous proposons l’offre Seconde main : ce qui est trop petit pour Martin sera parfait pour Samuel ! Laissez-vous tenter par des prix doux et des vêtements comme neufs, et le petit bonus : c’est bon pour la planète.